01876258_photo_fruits_et_legumes



Les Fournisseurs de nos arbres



Conservatoire Végétal d'Aquitaine
Domaine de Barolle
47 130 Montesquieu
05 53 47 29 14

 

 L'objectif du Conservatoire est double :

* protéger des plantes menacées de disparition,

* les valoriser par tous les moyens.

IMGP0002



Les variétés proposées au Conservatoire d'Aquitaine font l'objet d'un recensement dans les campagnes et les fonds de pépinières depuis 1979.

Certaines d'entre elles n'ont été trouvées que récemment. Peu commercialisées en pépinière pour la plupart d'entre elles (voire pas du tout), elles ne méritent pourtant pas de disparaitre des campagnes et des jardins.


fruits_gd


Le Conservatoire protège et étudie plus de 800 variétés de pommiers, de nombreuses variétés d'abricotiers, cerisiers, chataigniers, cognassiers, figuiers, fraisiers et autres petits fruits, néfliers, noisetiers, noyers, pêchers, poiriers, pruniers et raisins de table, dont les 3/4 sont originaires d'Aquitaine et le reste anciennement cultivé dans le grand Sud-Ouest.


fruits_lutte_cancer


Le travail de recherche du Conservatoire porte essentiellement sur l'étude des caractéristiques agronomiques des variétés (comportement vis-à-vis des maladies, vigueur, rusticité, qualité du fruit, époques de floraisons et de maturité).

La promotion des variétés locales et des créations nouvelles issues des variétés anciennes doit permettre de valoriser au mieux les collections afin qu'elles ne restent pas purement muséologiques. A cette fin, le Conservatoire a réalisé le Verger-Musée situé à Montesquieu en Lot et Garonne, ouvert au public depuis juin 1997.

D'autre part, le Conservatoire organise des expositions de fruits locaux ainsi que des stages d'initiation à la taille, au greffage, à l'entretien des arbres fruitiers et à la dégustation des fruits.


fruits_frais_940x705



Vous trouverez tous les renseignements concernant cette magnifique initiative sur leur site en lien avec ce blog.

******************

up

Arbres et Paysages en Gironde

75 bis avenue Pasteur

33 185 Le Haillan

05 56 28 12 27

Association Loi 1901 pour la promotion et l'aide à la plantation de haies et de boisements linéaires


2010


C'est avec l'aide de Arbres et Paysage en Gironde que nous avons planté une haie mellifère avec 13 essences différentes (parmis eux des chataigniers, des noisetiers, des surreaux...).

C'est une association extrèmement compétente, de très bons conseils qui fournit des plans de grande qualité.

Vous trouverez tous les renseignements sur leur site et notamment les aides financières à la plantation de haie.

Leur site est en lien avec ce blog


------------------------------------------------------------------------------------

Conseils de plantation


Préparation et enrichissement du sol

Toute plantation d'arbre fruitier nécessite une bonne préparation du sol pour assurer la reprise et la croissance optimale de la première année. Elle doit être réalisée dans un sol propre, préalablement ameubli, enrichi et humide.

Le sol peut être soit bêché pour une plantation individuelle, soit labouré en plein pour un verger mais avec un labour peu profond et éventuellement un sous solage préalable.

Pour la plantation d'arbres isolés, il est important de retirer les pelouses avant bêchage, de façon à ne pas enfouir de matière organique fraîche. Ce dernier doit être fait sur une profondeur 2 fois supérieure à celle du système racinaire et sur une profondeur 2 fois plus importante que la hauteur des racines.

Un apport important de matières organiques, de l'ordre de 10 litres de fumier par m2 travaillé ou 11 litres de compost enrichi, améliore le sol et sert de base de nourriture à l'arbre pendant de nombreuses années. Elles sont complètement mélangées avec le sol en surface. Ce sont, à titre d'exemples, des fumiers de vaches ou de cheval, des composts végétaux enrichis au guano ou poudre d'os ou encore de sang séché.

En terrain acide, un apport de dolomie ou d'algues calcaire (litothame) est nécessaire et doit être répété chaque année à la dose de 50 à 150g/m2.

Un complément en engrais phosphorique et potassique (4 à 600 g par arbre) est conseillé en sol pauvre. Une analyse de la terre préalable serait indicative.

Un ados suffisamment large doit être ensuite réalisé, qui maintient un sol bien aéré, riche en matières organiques, et facilement ressuyable ; les racines sont ainsi à l'abri de l'asphyxie et bien nourrie.


Plantation

Le trou dans lequel l'arbre sera posé sur l'ados ne doit pas être profond. Le point-de-greffe doit rester environ à 20 cm au-dessus du niveau du sol.

Pour éviter que l'arbre ne se dessouche avec le vent, plantez en même temps un piquet solide, bien enfoncé et qui lui est attaché sans le blesser.

Le dessèchement du sol doit être limité en couvrant le sol d'un mulch épais, de B.R.F (Bois Raméal Fragmenté- bois jeune broyé et épandu frais) ou encore de paille.

Une bonne reprise est toujours améliorée par le désherbage parfait du pied de l'arbre sur un diamètre de 50 cm pendant les 4 premières années.

L'arrosage en période sèche avant déshydratation du sol est une nécessité.

Sources Conservatoire Végétal d'Aquitaine


2 livres de référence aux Editions Terre Vivante

"Fruitiers au jardin bio : arbres et arbustes"d'Alain Pontoppidan

"Manuel de taille douce : arbres fruitiers et d'ornement d'Alain Pontoppidan