abeille_20butinant___copie


Ca y est La Belle Verte se lance dans l'apiculture !

Il était temps, car il semble inconcevable d'envisager l'agro-écologie sans penser abeilles. De plus, les abeilles (ce n'est un secret pour personne) rencontrent de grandes difficultés aujourd'hui et ont réellement besoin d'aide..

AVANT DE DEMARRER CETTE RUBRIQUE

Nous tenons à remercier infiniment 2 grands apiculteurs :


Maurice Rouvière,
apiculteur à Lablachère en Ardèche qui a encadré "l'initiation en apiculture" en avril l'année passée,organisée par Terre & Humanisme. Maurice nous a permis de prendre conscience de la nécessité d'aider les abeilles et il continue à nous soutenir dans nos initiatives...


Hugues Dupuy, apiculteur à Balizac en Gironde qui nous soutient également et qui nous encadre dans nos démarches. Hugues est conscient que les apiculteurs ont besoin de nous, les amateurs, pour lutter contre les difficultés que rencontrent les abeilles aujourd'hui...

 

*******************************************************************************

Un peu de théorie ...


 

COLONIE D'ABEILLES

La colonie comprend 3 catégories d'individus, dont 2 sexués :

Ordre : des hyménoptères, insectes vivant en communauté comme la guêpe et la fourmi ; insectes à 2 paires d'ailes membraneuses.


 

Faux bourdons : (s'appelle aussi ABEILLEAU)

Il est issu d'un oeuf non fécondé. Il est beaucoup plus gros que les femelles (1,8 cm), sa durée de vie ne dépasse pas une saison d'été (environ 22 jours). En effet, incapable de se nourrir seul, son unique rôle est de participer à l'équilibre thermique de la ruche et de féconder la reine ou mère. Il meurt soit après l'accouplement, soit de faim car rejeté de la ruche par les gardiennes vers le mois de Septembre (pas de bouche inutile à nourrir dans la ruche). Il ne dispose pas de dard donc il ne peut pas piquer. Le nombre va de quelques dizaines à plusieurs milliers suivant la race et la saison.

faux_bourdon_Waugsberg

 


Les ouvrières

Elles proviennent d'œufs fécondés, nourries à la gelée royale les 3 premiers jours du stade larvaire, puis un mélange de nectar et de pollen. Femelles stériles (car les organes génitaux sont atrophiés), elles exécutent différentes tâches selon l'âge : nourrices, cirières, nettoyeuses, butineuses, ventileuses et gardiennes. L'ouvrière ne vit que 38 à 45 jours l'été et 6 mois l'hiver.

Les butineuses doivent butiner environ 5 500 000 fleurs pour obtenir 1 kg de miel.

Abeilles002

 

 

Abeilles001
 

Documents tirés de "L'abc du rucher bio" de rémi Bacher aux Editions terre Vivante

 


La reine ou mère

Elle provient d'un œuf fécondé, nourrie uniquement à la gelée royale. La reine se distingue des autres abeilles par sa taille (2 cm) de longueur, des ailes plus courtes, et surtout par un aiguillon retourné (dard). Elle a les pattes jaunes.

abeille_domestique

Après l'éclosion elle tue les autre reines avec son dard. La reine ne sort de la ruche que pour son vol nuptial au cours duquel elle sera fécondée par les faux bourdons. Elle sort aussi s'il y a essaimage.

Son seul rôle est de pondre (elle peut pondre de 1 500 à 3 000 œufs par jour). Dans notre région, elle peut pondre jusqu'à fin septembre/début octobre, pour reprendre vers le mois de janvier. la ponte est fonction de la quantité de nourriture que reçoit la reine, de la température ambiante et de l'apport des butineuses.

La reine est indispensable à la colonie. Quand elle périt, la ruche se dépeuple et peu à peu meurt, à moins que les abeilles en élèvent une autre en construisant des cellules royales sur du couvain non operculé, de manière à la remplacer.

Une reine vit, en moyenne 5 années, mais dans la nature, elle peut parfois, vivre jusqu'à 12 ans.

abeille_apis_mellifera_reine_cour_ouvrieres

 


L'essaim

Un essaim d'abeilles peut avoir différentes tailles : il se compose d'une reine, entre 0 et 500 faux bourdons selon la saison et de 5 000 à 80 000 voir 100 000 ouvrières.

17015341_1


***********************************************************************************************************************

A SUIVRE